L’organe national de prévention et de lutte contre les infractions liées aux technologies de l’information et de la communication est désormais sous tutelle du ministère de la Défense nationale de la République algérienne.

L’établissement public à caractère administratif, doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière, précédemment placé sous le contrôle du ministère de la Justice, a changé de main suite au décret présidentiel n° 19-172 du 3 Chaoual 1440 correspondant au 6 juin 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 − 14 =