Le taux des entreprises opérateurs ayant obtenu le registre de commerce électronique est de près de 52% du tissu économique national, d’après les chiffres du ministère du Commerce, qui relève qu’au 19 mars 2019, un total de 1 052 162 opérateurs sont détenteurs du registre du commerce électronique (RCE) réparti sur 926 359 personnes physiques et 125 803 personnes morales.
Plus de 56% des commerçants immatriculés sur le territoire national ont converti leurs registres du commerce classiques en électroniques, selon les données présentées le 27 avril dernier à Alger par le ministère du Commerce lors d’une rencontre regroupant les cadres du secteur.
Vers la fin 2018, l’Algérie comptait 2.013.374 commerçants inscrits au registre du commerce. Ils se composent de 1 819 169 opérateurs activant sous le statut de personnes physiques (90,4% de la totalité) et de 194 205 en tant que personnes morales (entreprises), soit 9,6%.
L’opération de modification du registre du commerce des opérateurs économiques pour l’obtention du code électronique, dont le dernier délai était fixé initialement au 11 avril, a été prolongée au 31 juillet 2019. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la modernisation du contrôle économique et le suivi et la régulation du marché afin de conférer transparence et efficience aux opérations de contrôle.
Elle consiste à remplacer d’anciens modèles des extraits du registre du commerce par de nouveaux modèles, dotés du code électronique permettant la sécurisation de ce document contre la falsification.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 6 =