Comme chaque année, la keynote d’Ericsson et la première et donne le la du monde des télécoms.
«Vous vous interrogez sur le statut de la 5G?» pose la question Börje Ekholm, président et chef de la direction d’Ericsson et il y répond «Ce n’est pas une chimère» tout en ajoutant que «Nous déployons actuellement des réseaux 5G en Amérique du Nord avec du trafic en direct» tout en ajoutant que «La technologie est là et il y a plus à venir. Nous sommes vraiment en train de passer à la 5G en 2019. »

Sur le terrain, le CEO d’Ericsson dira que la société a 10 contrats pour la 5G et a engagé plus de 4 000 ingénieurs en R&D pour renforcer sa présence. Il parlera des innovations dans le domaine de la radio tout en précisant que des nouvelles radio sont présenté au cour du MWC dont la plus petite est de la taille d’une boite d’allumettes, pouvant être utilisé pour densifier des regions comme par exemple un stade ou une événement. «Nous avons livré plus de 5 millions de radios compatibles 5G» declare-t-il. De plus, il ajoute que les dernières innovation en ce qui concerne le partage dynamique du spectre vont faire en sorte qu’un opérateur télécom va pouvoir déployer la couverture 5G très rapidement. 
Il ira plus loin en disant que «La 5G sera une infrastructure nationale vitale» car la 5G entraînera une multitude de nouvelles applications. De plus, les réseaux 5G vont aller plus loin que ce que l’on connaît, ils soutiendront l’infrastructure industrielle. Les robots et la 5G seront un moyen essentiel d’améliorer la fabrication Et pour cela, il déclare que «L’utilisation croissante de la robotique transformera radicalement les futurs systèmes de fabrication» sans oublier les smartcity qui vont permettre à la ville de changer.
Dans le domaine des voitures autonomes, une faible latence et des vitesses élevées seront la pierre angulaire des nouvelles initiatives de transport. Un accord avec Volvo apportera une expérience utilisateur très différente pour les clients, a déclaré Ekholm. Un système de transport autonome entièrement électrique dans un centre commercial européen – une navette autonome, en d’autres termes – n’est qu’un exemple de la façon dont la 5G peut changer la société. 
Pour mettre moins de pression sur les opérateurs, il dira que le passage à la 5G ne se fera pas du jour au lendemain tout en déclarant que même en 2024, la majorité des connexions seront toujours des connexions 4G LTE.

La 5G
Au niveau du stand, Ericsson présente son nouveau logiciel de partage de spectre utilisant la plateforme d’essai mobile 5G d’Intel et un smartphone 4G. Les deux géants de la technologie ont déclaré qu’il était prouvé que les opérateurs pouvaient gérer simultanément le trafic 4G et 5G sur la même fréquence. Le logiciel, qui peut être activé sur tous les équipements du système radio d’Ericsson depuis 2015, prend en charge les deux réseaux mobiles en même temps grâce à ce qu’il appelle des ‘algorithmes de planification intelligents’. Les entreprises ont déclaré qu’à chaque milliseconde, la répartition de la capacité simultanée 4G et 5G était ajustée en fonction des périphériques actifs utilisant le réseau.
Il faut savoir que Intel et Ericsson s’étaient également associés pour développer une plate-forme de gestion logicielle et matérielle pour la 5G, la virtualisation des fonctions de réseau (NFV) et le cloud distribué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 8 =