À l’occasion du premier Forum d’Algérie Télécom, cette dernière a tenu à honorer le Dr Belgacem Haba, chercheur algérien et scientifique en microélectronique qui a présenté un talk sur les opportunités de création d’entreprises.

La conférence a eu lieu à l’Opéra d’Alger en présence de plusieurs centaines étudiants, du staff d’Algérie Télécom, mais aussi d’universitaires, d’entrepreneurs et de tous ceux intéressés par l’informatique, l’Internet et l’entrepreneuriat.

Il s’ouvre à la communauté estudiantine et dit «ma carrière est un ensemble de hasard et d’opportunité». D’ailleurs ajoutera-t-il «j’ai choisi de faire physique parce que j’ai lancé un dinar trois fois en l’air et il est tombé sur physique».

Au cours de son talk toujours ponctué soit par une anecdote ou un retour à son passé, il dira que «le changement est la seule chose constante dans le monde», puis il a souligné les raisons pour lesquelles il est important de faire de la recherche qu’il résume à trois choses: améliorer la vie de tous les citoyens,  rentabiliser l’investissement et maintenir le cycle de recherche. «Pour réussir, Il faut travaillé beaucoup» dira-t-il tout au long de son speech, tout en soulignant que «je n’ai jamais travaillé pendant les weekends, ni le soir d’ailleurs mon ordinateur reste au bureau. Je n’ai pas mon ordinateur à la maison».

Il revient sur son parcours: IBM pour son premier brevet, NEC où il dira que «nous entions obligé de déposer 6 brevets par an» tout en ajoutant que «c’est au Japon que j’ai compris qu’il fallait déposer des brevets».

Dans son talk, le Dr Belgacem Haba a décrit son parcours de réussite et les défis auxquels il a été confronté et qui ont été relevés. Il a exposé son expérience concernant les opportunités de marché. Il a commencé son discours en disant que «je voudrais vous prouver que même si je n’ai pas eu l’électricité jusqu’à l’âge de 12 ans, j’ai pu réaliser de grandes choses» tout en donnant l’exemple d’un jeu de géographie qu’il a inventé à 12 ans et qu’il a déposé son brevet «quarante années plus tard» pour lequel il a pu avoir plusieurs prix.

Sur ses conseils en matière de création d’entreprise et d’entrepreneuriat, Dr Belgacem Haba a mis en exergue les points suivants. Il dira, en premier, qu’il faut commencer à réfléchir aux problèmes de la société et à les résoudre. L’écoute sera sa deuxième recommandation pour laquelle il dira «écoutez les commentaires des autres pour améliorer votre invention ou votre produit». Sa troisième recommandation a trait à l’argent et il dira dans ce sens que «vous devez connaître votre marché et vous devez chercher le succès, pas l’argent». Enfin, il recommande que le démarrage d’une startup soit un engagement à temps plein et non un travail de fin de semaine ou d’après-midi.

Dr Belgacem Haba termine son talk en abordant l’histoire des révolutions industrielles et se concentre sur la quatrième révolution qu’il définit comme une fusion entre le cyberespace et l’espace réel. En tant que chercheur et inventeur, il dira que l’IoT,  le deep learning, l’impression 3D, la réalité virtuelle et augmentée sont, entre autres, les technologies de base de la quatrième révolution.



A Savoir

Dr Belgacem Haba détient plus de 500 brevets américains et plus de 1400 brevets et demandes de brevets dans le monde entier. Il figure parmi les 100 inventeurs les plus prolifiques au monde. En 2017, il a ouvert l’Institut Haba en Algérie pour aider les jeunes entrepreneurs. Dr Belgacem Haba est l’auteur de nombreuses publications techniques. Il a également participé à de nombreuses conférences à travers le monde et a été reconnu à plusieurs reprises. Ses dernières activités portent le développement de technologies 3D pour mobiles et serveurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 3 =