Des tests de diffusion directe des programmes des chaines de télévision et radio algériennes publiques ont été effectués fin mars 2018 sur le nouveau satellite algérien de télécommunications, Alcomsat-1, et les résultats ont été «concluants», a annoncé le directeur général de l’Agence spatiale algérienne (ASAL), Azzedine Oussedik. Les tests, qui ont débuté le 26 mars sur Alcomsat-1 et qui vont encore se poursuivre, concernent la diffusion en HD (haute définition) et en SD (standard définition) des 5 chaînes de la télévision publique algérienne (Programme national, Canal Algérie, A3, TV Tamazight et TV Coran), de même que les 55 chaines radios. Il a affirmé que les images diffusées «sont de très bonne qualité» et que le processus des tests s’étalera jusqu’au mois de juin 2018.
Les 5 chaines TV publiques algériennes, qui sont actuellement diffusées depuis plusieurs satellites étrangers en qualité SD sauf A3 en HD, seront retransmises officiellement depuis le satellite Alcomsat-1, lancé en décembre dernier et qui sera opérationnel avant la fin du premier semestre 2018.
Il est à rappeler que le bouquet public algérien a cessé sa diffusion depuis le satellite AB3.
Toutefois, pour capter les chaînes TV et radio sur Alcomsat-1, il faudrait orienter l’antenne parabolique vers ce satellite, sachant que les chaînes préférées des Algériens, y compris les chaînes privées, sont diffusées sur différents satellites dont Nilsat.
Dans le but de créer une attractivité vers Alcomsat-1, il est prévu, en plus du bouquet public, deux autres bouquets comportant 24 nouvelles chaines TV (8 chaines HD et 16 chaines SD) et 100 autres chaines radios qui seront diffusées sur le nouveau satellite.

Le marketing pour Alcomsat01
Cette démarche vise à rentabiliser Alcomsat-1 (lancé le 10 décembre 2017 depuis la Chine) et utiliser toutes les capacités satellitaires de télédiffusion en ciblant aussi bien les chaines publiques et privées algériennes qu’étrangères pour pouvoir créer une offre de contenu.
En effet et en vue de pénétrer le marché très fermé de la diffusion par satellite, l’Algérie devrait offrir des contenus diversifiés ainsi que des prix attractifs aux opérateurs avec une période de gratuité qui peut atteindre une année, une démarche commerciale très répandue dans le marché de la diffusion par satellite.
Selon une étude marketing d’Algérie Télécom Satellite (ATS), les bouquets favoris des Algériens sont notamment les chaines TV publiques et privées algériennes, les chaines maghrébines, les bouquets MBC, Canal +, Bein sport et les chaines documentaires. «ATS est en train de formuler des offres avec un business model concurrentiel et ses structures sont prêtes à mettre sur le marché ses services», a-t-on indiqué auprès de cet organisme.
Sur le plan technique, les programmes des chaînes TV algériennes, à savoir Programme national, Canal Algérie, Algérie 4 (TV Tamazight), Algérie 5 (TV Coran) et Algérie 3 sont diffusés en HD sur la fréquence 12160 MHz, polarisation Horizontale, symbol rate 30 Msps/s.
En mode SD, ces chaînes TV et les 55 chaînes de la Radio nationale sont diffusées sur la fréquence 12240 MHz, polarisation Horizontale, symbol rate 30 Msps/s.
Pour rappel, Alcomsat-1 est le premier satellite algérien de télécommunications qui a pour objectif de répondre aux besoins des différents secteurs nationaux en matière de télécommunication. Il assure une couverture nationale et régionale (Afrique du nord et Sahel) et permet à terme l’amélioration des télécommunications et la réception de plusieurs programmes de télédiffusion et fournit aussi des services de transmission audio, d’internet à haut débit, de télé-enseignement, de télémédecine et de visioconférence, a-t-on indiqué à l’ASAL.
Les premiers tests de communication Alcomsat-1 ont été effectués avec succès le 22 février 2018, lors de la visite dans la wilaya de Tamanrasset, de la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Imane Houda Faraoun où il a été procédé au premier test en condition réelle du premier transpondeur activé en bande Ku sur le satellite Alcomsat-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 30 =