Alger abritera les 27 et 28 juin 2018 un sommet international des smart-cities, qui aura pour objectifs d’évaluer les stratégies mondiales de croissance des villes intelligentes et les opportunités de partenariat entre les entreprises nationales et internationales activant dans le domaine, en mettant l’accent sur l’Afrique et les marchés émergents.
L’événement international, organisé sous le haut patronage du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, verra la participation de plus de 4000 acteurs d’envergures nationales et internationales dans les domaines des technologies modernes et des startups ainsi que des leaders dans l’investissement des villes intelligentes, a-t-on appris auprès de la wilaya d’Alger.
Des ministres et des maires de plusieurs pays, des dirigeants d’entreprises et d’investisseurs internationaux de plusieurs secteurs seront également présents à Alger pour créer de nouveaux partenariats et échanger des connaissances sur le développement urbain durable et l’investissement high-tech, dans le but de stimuler notamment la croissance des villes algériennes, régionales et du monde entier. Le rôle du gouvernement dans la promotion des nouvelles technologies et de l’investissement dans les villes intelligentes constituera un élément clé du programme de l’événement, qui prévoit une cinquantaine de thèmes en relation avec l’investissement dans les smart-city en l’occurrence : infrastructure, informatique et télécom, données et technologie, finance et économie, gouvernance et partenariats, sécurité et sûreté, mobilité, durabilité et société.
Le projet Alger smart-city sera également au centre de l’événement. La présentation de ce projet se focalisera sur la stratégie d’exécution menée par la wilaya d’Alger visant à combiner les meilleures synergies en termes de startups technologiques, de partenariats industriels et gouvernementaux pour mener à terme le plan d’exécution du projet Alger smart-city à l’horizon 2020 dans une première phase.
Cette rencontre sera l’opportunité pour présenter les dernières nouveautés en technologie et stratégies d’investissement en matière de villes intelligentes et internet des objets. Deux thèmes en particulier, compte tenu de leur importance stratégique dans le succès des projets de villes intelligentes dans les pays émergeants, seront mis en avant lors de ce sommet.
Il s’agit du «développement d’écosystèmes des startups et d’innovation et la valorisation de la diaspora ou la stratégie d’inversion de la fuite des cerveaux comme un outil de développement rapide en termes de technologie et d’innovation».
A l’occasion de la tenue de ce sommet international, deux salons professionnels, l’un sur la diaspora algérienne dans le monde et l’autre sur les startups seront aussi organisés durant lesquels seront présentés les solutions innovantes développées par les startups locales et aussi valoriser l’apport de la diaspora dans le cadre de la conception d’Alger «ville intelligente».

Le projet ‘Algiers Smart City’
Le projet consiste notamment en l’optimisation des coûts, de l’organisation et du bien-être des citoyens à travers l’introduction des technologies avancées et des services de pointe dans la régulation des transports, l’optimisation de l’énergie, la gestion de l’eau, la sécurité, la prévention des maladies, l’urbanisme, la pénétration améliorée du haut débit et la gestion des déchets. Pour ce faire, deux laboratoires en externe dans des endroits précis de la capitale ont été mis en place dans le cadre du projet afin d’expérimenter en conditions réelles des solutions innovantes de ville intelligente.
Ces laboratoires expérimentaux sont des territoires représentatifs d’une majorité de situations urbaines (parc, parcelle de terrain ou bâtiment) ou des solutions innovantes sont testées (éclairage, irrigation, parking etc…) pour démontrer leurs faisabilités.
Il est à relever qu’une centaine d’entreprises privées et publiques, ainsi que des laboratoires de recherche et de développement ont été sélectionnées suite à l’appel de collaboration lancé en juin 2017 par la wilaya dans le cadre du projet Alger ville Intelligente en proposant des solutions innovantes.
Le lancement de l’appel à collaboration avait pour objectif de solliciter informations et commentaires des différents acteurs activant dans le domaine (Startups, laboratoires recherche et développement, fournisseurs de solutions, vendeurs, universités etc..) afin de donner leurs points de vue en termes de conception et de priorités pour le projet Alger smart-city. Avec le lancement de cet appel, la wilaya d’Alger est passée vers une nouvelle étape dans sa stratégie smart-city, en passant d’une phase de planification à une phase d’exécution.
Selon un document de la wilaya relatif au projet, les technologies de l’information sont au cœur de la conception de la smart-city et comprendraient les aspects liés à l’acquisition de données (capteurs, etc…), à la transmission de données (réseaux sans fil, réseaux en fibre optique, etc…), à la gestion des données (stockage, Cloud, métadonnées, etc…), et à l’optimisation des activités de la ville (intelligence artificielle, analyse, etc…), appliquée aux différents composants de la smart-city.
L’aspect fondamental de la conception de smart-city est de tirer parti des bases de données de la ville, d’optimiser le partage des données entre les différents départements de la ville, ainsi qu’avec les citoyens de la ville.

Plan d’évolution du projet
En tirant parti des nombreuses initiatives de smart-cities dans le monde entier, ainsi que de son analyse spécifique par rapport à ses propres objectifs, priorités et contraintes, la wilaya d’Alger a mis en place un plan d’évolution de smart-city en passant par différentes phases. La phase une consiste en l’établissement d’un laboratoire technologique qui servira de lieu d’expérimentation des solutions potentiellement déployées dans la smart-city. La phase deux est de mettre en valeur et valider des solutions appropriées dans des environnements expérimentaux. La dernière phase est conçue pour déployer progressivement des solutions smart-city sélectionnées.

Objectifs du projet Alger Smart City
L’objectif du projet Alger smart-city est de proposer une architecture, une conception et une mise en œuvre de modèles de données et d’applications unifiées smart-city à exploiter par la ville, ses citoyens et le grand public, indique un document de la wilaya d’Alger relatif au projet. Cela comprend principalement la collecte, l’agrégation et le traitement des données ainsi que les applications tirant parti des données avec des défis centrés sur les priorités smart-city. Il s’agit aussi de la sélection de partenaires technologiques pour la mise en œuvre, le déploiement et le support des solutions smart-city, ainsi que de l’intégration des solutions identifiées FFdans le plan d’évolution de la ville d’Alger, existant et à venir, avec le but d’optimiser les actifs publics stratégiques de la ville. Parmi les priorités du projet Alger smart-city figurent notamment la nécessité d’accélérer l’adoption de nouvelles solutions technologiques dans des domaines stratégiques tels que: Big Data, Intelligence artificielle, Internet des objets, Blockchain, Cloud, réseaux sans fil et partage d’infrastructure. L’accélération du time to market des entreprises technologiques basées en Algérie, en fournissant un chemin vers le déploiement des solutions développées. Les solutions à développer devront avoir pour thème le transport, logement, énergie, assainissement, etc.

Défintion d’une smartcity: voir ICI

Exemples de SmartCity dans le monde: Voir ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 6 =